Les expériences de Lavoisier avec "l'eau" posent question


Cet article est ouvert. Votre contribution est vivement demandée. Pour répondre aux nombreuses questions de cet article, veuillez m'écrire en cliquant ICI


      
      Le laboratoire de Lavoisier : la synthèse de l'eau par musee_des_arts_et_metiers

Officiellement, voici comment sont présentées les expériences de Lavoisier, considéré comme le père de la chimie moderne, et leurs conclusions qui méritent réflexion un petit instant car elles posent question (phrases soulignées).

Source Wikipédia: "L'une des plus importantes recherches de Lavoisier a été de déterminer la nature du phénomène de combustion (oxydation rapide). Ses expériences permirent de démontrer que la combustion est un processus qui implique la combinaison d'une substance avec du dioxygène. Il démontre également le rôle du dioxygène dans la respiration végétale et animale, ainsi que son rôle dans la formation de la rouille. L'explication de Lavoisier sur la combustion remplace la théorie phlogistique, qui postule que les matériaux relâchent une substance appelée « phlogiston » lorsqu'ils brûlent dans le récipient en question. Il constate aussi que l'air inflammable, découvert par Henry Cavendish et qu'il baptise hydrogène (du grec « formeur d'eau »), réagit avec l'oxygène pour former une rosée, qui est de l'eau, comme l'a remarqué Joseph Priestley. Le travail de Lavoisier est en partie basé sur celui de Priestley. Lavoisier est le premier à infirmer l'antique théorie des 4 éléments (eau, air, feu, terre).



Dans les ouvrages "Sur la combustion en général et Considérations générales sur la nature des acides" (1778), il démontre que l'air responsable de la combustion est aussi une source d'acidité. En 1779, il nomme cette partie de l'air « oxygène » (du grec « formeur d'acide ») et l'autre partie « azote » (du grec « sans vie »). Dans ses Réflexions sur le phlogistique (1783), Lavoisier démontre que cette théorie phlogistique n'est pas cohérente.

Les expériences de Lavoisier sont parmi les premières expériences chimiques véritablement quantitatives jamais exécutées: c'est en ce sens qu'il assure le passage de l'alchimie (souvent imaginaire et peu expérimentale) à la chimie, dont il est le fondateur. Il a prouvé que, bien que la matière change d'état dans une réaction chimique, la masse totale des réactifs et des produits reste identique du début jusqu'à la fin de la réaction. Il brûla du phosphore et du soufre dans l'air, et montra que les produits pesaient plus que les réactifs de départ. Néanmoins, le poids gagné était perdu par l'air. Ces expériences ont été des preuves à la base de la loi de conservation de la matière. Lavoisier a aussi étudié la composition de l'eau, et il appelle ses composants « oxygène » et « hydrogène (...)»."

Ainsi, la chimie a pris la place de l'alchimie. N'est-ce pas finalement l'enjeu de ces expériences? Je laisse la question en suspend. Mais il est légitime de se le demander, puisque en aucun cas, "Lavoisier (a été) le premier à infirmer l'antique théorie des 4 éléments (eau, air, feu, terre)Qu'il n'en déplaise au rédacteur de l'article sur wikipédia et à tous ceux qui se rangent de cet avis. Pourquoi? La réponse est dans le même texte, puisque le rédacteur commet une faute syntaxique (comme la plupart de ceux qui font des communications quand le sujet est l'eau) puisque il (ou elle) écrit "Lavoisier a aussi étudié la composition de l'eau, et il appelle ses composants « oxygène » et « hydrogène" . Il faudrait savoir! L'eau est seulement H2O ou le mélange H2O + d'autres éléments?

On m'objectera à coup sûr que c'est un détail. Intellectuellement, je le conçois mais pas dans la réalité. Imaginez traverser un désert. Vous arrivez à l'océan, fatigué et assoiffé, un verre "d'eau" bien frais est posé sur une table à l'ombre. Qu'allez-vous boire? L'eau de l'océan ou l'eau du verre d'eau? Le verre d'eau bien sûr car dans ce moment précis les théories ont leur limite car si vous négligez "un détail" vous vous mettez en danger de mort. Tous les randonneurs ont cela en tête avant de partir sur les routes. 

Voici une première liste de questions sur les expériences de Lavoisier:


Les Questions

- Question N°1: De quelle eau s'agissait-il pendant les expériences de Lavoisier?
- Question N°2: Est-ce que Lavoisier a utilisé différentes eaux (pluie, mer, ruisseau, rivière...) ?
- Question N°3: Comment peut-on savoir que l'eau est à l'état gazeux alors que dans l'expérience de Lavoisier, l'eau est justement composée de deux gaz (hydrogène et oxygène)? En somme, comment peut-elle rester gazeuse ?
- Question N°4: En 1785, l'Académie fut enfin convaincue de la décomposition de l'eau en deux substances et qui suite à leur recombination (les mêmes proportions obtenues) redonnent l'eau de départ. (Source ici) Est-ce que l'eau recomposée aurait pû permettre à des poissons de vivre? Si oui, l'expérience a t'elle été réalisée?
- Question N°5: Si l'eau peut se recomposer, et que tout être vivant est composé comme l'eau liquide à 99% de molécules d'eau, pourquoi n'est-il pas possible de recomposer la tige d'une fleur, le corps d'un chien ou d'un homme?
- Question N°6: Lavoisier a démontré que les êtres vivants était majoritairement composés d'eau, quelles ont été ces expériences? Dates? Archives?
- Question N°7: Si depuis Lavoisier nous savons que le corps humain est composé d'eau, et que nous associons l'eau a un liquide. Pourquoi continuons-nous à penser que l'eau est liquide?




Cet article est écrit dans le cadre du dossier N°10 "L'eau et les fantasmes
qui est l'un des 12 dossiers de l'eBook "L'eau qui nous relie"

eBook disponible à la vente à 10,99€